Passer au contenu

NOTUS offre une participation citoyenne pour une centrale solaire en France 

NOTUS lance aujourd'hui sur lendosphere.com/baraize le financement participatif d'un parc solaire dans le village de Baraize, département de l'Indre.

L'offre de crowdfunding s'adresse exclusivement aux habitants du site de l'Indre et aux citoyens des départements voisins du Cher, de la Creuse, de la Haute-Vienne, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et de la Vienne.

L'objectif est d'obtenir une participation citoyenne allant jusqu'à 1 million d'euros pour financer la centrale solaire de Baraize. Pour participer, les citoyens doivent résider dans l'Indre ou dans les départements du Cher, de la Creuse, de la Haute-Vienne, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher ou de la Vienne. 

Les citoyens en bénéficient financièrement 

Les citoyens peuvent trouver les plans exacts du projet et tous les détails de la participation financière tels que le montant minimum de participation, les taux d'intérêt et les conditions sur le site www.lendosphere.com/baraize. 

En limitant le crowdfunding à l'Indre et aux départements voisins, NOTUS vise à renforcer la région financièrement et à générer des bénéfices économiques directs pour les populations locales. 

La construction devrait commencer à l'automne 2020 et la mise en service est prévue pour le début de 2021.

Une centrale photovoltaïque alimentera plus de 4 000 ménages

Les modules photovoltaïques occupent une superficie de plus de 20 hectares. La capacité installée de la centrale solaire sera de 15,58 mégawatts, et elle devrait produire 18 gigawattheures (GWh) d'électricité verte par an, selon les plans existants. Cela équivaut aux besoins en électricité d'environ 4 000 foyers français. 

Le projet solaire a remporté l'appel d'offres de la Commission nationale de régulation de l'énergie et a reçu tous les permis de construire nécessaires. Il est situé sur un terrain classé "Zone d'Activités" en dehors d'une zone de protection du patrimoine naturel. Le projet est la revitalisation du parc industriel de Baraize.

 

Image